ATELIERS

Depuis 1997, et le documentaire Mon lycée c’est le Pérou (entièrement filmé par des lycéens de la banlieue de Grenoble pour une diffusion sur France 3 national), je mène en parallèle de mon travail d’auteur-réalisateur des actions dans le domaine de l’éducation au regard, plus communément appelé « éducation à l’image ». Fabriquer un film de A à Z procure une expérience unique, lorsque le projet est mené avec du temps et une véritable approche pédagogique et artistique. Les ateliers sont réalisés dans un esprit d’équilibre entre théorie et pratique, entre sensibilisation, analyse des films et constitution d’un projet propre, entre perception et création.

L’objectif premier est de briser la temporalité habituelle vis-à-vis des images (répétitions, boucles, rythmes effrénés, zapping) par la fabrication de nos propres images. Devant leur modeste création, les enfants et les jeunes redécouvrent les vertus de la dilatation, de la lenteur, de la pause. Dès lors, les spectateurs fascinés deviennent des auteurs motivés. Ils ont envie de continuer à ressentir, mais ils peuvent aussi en partie comprendre les images, les images de toutes natures, leurs genèses, leurs processus de fabrication, de transformation, de réception, leurs fonctions, et leurs sens multiples.

L’image est aujourd’hui le point de croisement, de friction, de rupture ou de constitution de l’être par rapport au monde. En tant que réalisateur, j’ai envie de transmettre mon savoir, sans leçon à donner, dans l’esprit d’un partage, pour aider les citoyens à affirmer leur droit à exister pour ce qu’ils sont, et à tenir en respect ce qu’on voudrait qu’ils soient. Raconter avec des images et des sons, en amateur ou en professionnel, c’est accomplir un acte de liberté curieuse.

Les repères des ateliers

  • Par la perception et la création, relier la théorie et la pratique dans la même énergie.
  • Une analyse approfondie qui recoupe et prolonge les savoirs traditionnels.
  • Pas d’ateliers « clé en main », mais une conception commune avec les enseignants et les encadrants.
  • Mettre des mots sur les images, mettre des images sur les mots.
  • Accaparer les outils numériques pour leur donner du sens (portables, appareils photo, tablettes, etc)
  • Internet et la vidéoconférence comme outil.
  • De la ressource existante à l’expression personnelle, sur les traces de Paul Valéry, faire vivre le parcours enrichissant : perception – réflexion – création.

Pour voir les ateliers terminés, cliquez ici.

Les ateliers en cours

Prochainement, de nouveaux articles sur les ateliers en cours.